Comment préparer son entreprise à l’arrivée du virus Ebola ? - blog DRH



Nous avons d’un côté les politiques qui disent depuis plusieurs semaines qu’il ne faut pas s’inquiéter et de l’autres, de nombreux scientifiques qui tirent la semaine d’alarme.

Le principe de précaution le plus élémentaire tend à dire que les politiciens ne sont pas à même d’avoir un avis réellement perspicace sur un problème de santé mondial et dès lors, qu’il vaut mieux se ranger du côté de la science.

Cet article vise à expliquer aux DRH et managers d’entreprise comment se préparer à affronter une éventuelle pandémie.

Quels sont les risques de voir Ebola se propager en Europe ?


La Belgique fait partie des pays les plus à risques, avec un taux probable d'arrivé du virus sur le territoire de 40%. Source: http://www.rtl.be/info/belgique/societe/1130606/propagation-du-virus-ebola-la-belgique-fait-partie-des-pays-les-plus-a-risques-

La France affiche un taux de risque d'apparition du virus de 20%. Source: http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/10/06/22872-ebola-virus-risque-darriver-france

A l’heure où nous écrivons ces lignes (soit le lundi 13/10/2014), 16 personnes sont atteintes d’Ebola en Espagne et le premier cas de contaminations sur le sol américain, par un citoyen états-unien, vers un autre citoyen états-unien a été publiquement annoncé.

Comment se transmet le virus Ebola ?


Pour bien comprendre le danger réel de la pandémie Ebola, il faut en comprendre le mécanisme de transmission.

La maladie se transmet uniquement par contact "direct", ce qui exclue toute transmission en touchant la barre du métro ou la porte d’entrée d’un bureau par exemple.

En clair, pour contracter la maladie, il faut être en contact avec de la sueur, du sang, des fluides (salive, sperme, urine), d’une personne malade.

Les seuls scénarios possibles de pandémie au sein d’une entreprise seraient donc qu’une personne malade se rende dans vos bureaux et que forte d’une fièvre, cette personne transpire et qu’en serrant des mains, ou en faisant la bise, elle propage le virus.Autre cas: une personne qui éternue, sans mettre sa main devant sa bouche. Enfin, une autre possibilité serait la transmission au travers de gouttes d’urine, dans les toilettes de l’entreprise. Cette dernière possibilité étant la plus probable, nous allons mettre en place des mesures d'hygiène préventives.

Comment bien s’informer face à Ebola ?


En tant que DRH ou gestionnaire d’entreprise, le premier réflexe est de surveiller l’évolution de la pandémie au niveau mondial, afin d’évaluer les risques pour vos collaborateurs à l’étranger, si vous en avez, ainsi qu’évaluer les risques de l’arrivée d’Ebola sur votre territoire national.

Simple CRM étant présent en Afrique, la DRH a demandé à l’équipe technique de créer une plateforme de suivi de l’évolution du virus. Ce système est accessible à tout le monde sous la forme d’un site Internet http://virus-ebola-info.blogspot.fr et d’une application Android https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.blogspot.virus_ebola_info&hl=fr gratuite

Comment se protéger contre Ebola ?


La technique la plus simple est de limiter les déplacements au strict minimum, surtout dans les zones à risque.

A un rendez-vous sur site, préférez la vidéo conférence. Pour rappel, il existe des solutions gratuites, comme le logiciel Skype : http://www.skype.com/fr/

Skype permet des vidéos conférences jusqu’à 10 personnes de façon 100% gratuite. Au-delà de 10, il faudra passer en format payant.

Ensuite, il faut insister sur l’importance de l’hygiène à l’intérieur des bureaux, et mettre à disposition de vos collègues les bons outils.


Exemple : une personne malade va aux toilettes. Elle perd quelques gouttes d’urine sur la planche et de plus, ne se lave pas les mains. Résultat : la personne qui va s’assoir ensuite sur la planche sera contaminée et si la personne initialement malade serre la main d’un collègue, il y a là aussi un risque de contamination.

Il faut informer le personnel des risques, moyens de transmission, et insister sur les règles d’hygiène.

En clair, tout employé doit soit se laver les mains dès son arrivée au bureau, soit au minimum les traiter au moyen d’un gel désinfectant.




Si vous ne disposez pas d’une équipe de nettoyage présente en permanence dans vos bureaux, il va falloir mettre en place une campagne de conscientisation importante car il sera du devoir de chacun de vos collègues de nettoyer les toilettes après usage, au moyen de produits appropriés.

Exemples :



De plus, se laver les mains est bien entendu obligatoire.


Que faire en cas de doute ?


Au moindre doute sur l’état de santé d’un collègue, il faut réagir sans tarder.

La mise à disposition d’un thermomètre (qui devra être désinfecté après chaque utilisation), dans le bureau peut être une bonne chose : http://www.amazon.fr/gp/product/B00LTQ6W8S/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=B00LTQ6W8S&linkCode=as2&tag=n09b-21&linkId=LK5Y4DZZLLEY2QLO

Si le doute est malheureusement confirmé, il faut immédiatement diriger la personne vers son médecin traitant.

Comment réagir en cas de pandémie grave ? 


La solution la plus sage est d’éviter réellement tout déplacement inutile et de proposer aux employés de travailler depuis leur domicile.

Bien entendu, il est impératif de vous équiper d’outils de travail permettant cela.

Il est important d’étudier dès maintenant votre capacité à dématérialiser vos bureaux.

Ce dont vous avez besoin :
- Une plateforme de travail collaboratif comme par exemple ce que propose Simple CRM
- Une suite office permettant de partager des documents entre collègue, à travers le cloud, comme Google Drive, Microsoft OneDrive ou Microsoft Office 365
- Des emails accessibles en dehors de vos bureaux
- Un système de vidéo conférence de type Skype
- Une infrastructure téléphonique (le plus simple étant peut-être le transfert des appels sur les mobiles)

Pas de panique !


S’il faut être prudent, il ne faut pas céder à la panique.

Etre bien informé, préparé et suivre les règles d’hygiène prescrites dans ce article sont des armes efficaces.


Pour ne manquer aucune information:
Share on Google Plus

About Catherine De Luca

En charge du Simple CRM CLUB, je trouve pour vous les informations qui vous aidront @ progresser.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Astuce marketing - Astuce marketing Facebook - Astuce marketing web - Astuce marketing internet - Astuce marketing relationnel

Astuce relation client - Astuce management - Astuce DRH - Conseil gestion entreprise - Conseil marketing - Conseil CRM