Pourquoi les bases OPTIN de contacts sont en location et non en vente? - blog marketing



Simple CRM, ne se contente pas d'être uniquement un excellent logiciel CRM, puisqu'il permet également de louer des bases de contact afin d’effectuer des campagnes de mailing, campagne SMS, etc.

Beaucoup d’entreprises qui nous demandent des devis insistent pour acheter les bases et non les louer.

Face à ces nombreuses réactions, il apparait qu’il est nécessaire de faire le point sur les différents fournisseurs de bases de contacts et sur ce qui est autorisé par la loi française.

Louer ? 


Dans un fichier B2B, nous fournissons le nom de la société et l’adresse du siège social (ces données sont publics et génériques), et également, lorsque nous sommes sur des contacts nominatifs (exemple : Uniquement les gérants, ou les DRH etc.), le nom et prénom du contact, et ses données personnelles pour l’envoi marketing, à savoir : Adresse email et/ou numéro de téléphone mobile.

Ces deux 2 dernières informations ne peuvent êtres transmisses directement, car vis-à-vis de la CNIL nous devons protéger les données personnelles. 

En effet, les contacts deviennent OPT-IN lorsqu’ils cochent une case leur indiquant que leur « données personnelles seront utilisées par des partenaires », mais non « vendues à des partenaires ». C’est pourquoi nous parlons de location légale et que nous sommes donc, « tiers de confiance » vis-à-vis de la CNIL, de la loi française et des éditeurs (un éditeur étant l’entreprise auprès de laquelle nous louons les différentes bases).

Oui mais ils existent des entreprises qui vendent des bases! 


En effet, il existe des entreprises qui proposent des fichiers B2B « génériques » qui ne sont pas « OPT-IN », c’est-à-dire que ces données sont librement fournies par les bases Infogreffe, INSEE, RNCS etc.

Ces sociétés vous font donc payer des données qui sont gratuites mais présentées d’une façon plus lisible.

Cependant, en aucun cas, elles ne fournissent de coordonnées personnelles. Or, comme vous le savez, l’efficacité d’une campagne repose sur la bonne délivrabilité du message, elle-même basée sur la qualité des coordonnées de contact.

Quels sont les avantages de l’achat de bases génériques ? 


Le coût de la donnée est plus faible, et il est possible de faire des envois massivement

Quels sont les inconvénient de l’achat des bases génériques ? 


Ces bases sont sur-exploitées, il n’y a aucune gestion de la pression marketing.

Les données sont génériques, c’est-à-dire que ce n’est quasiment jamais nominatif, un email envoyé arrivera à l’adresse email générique de la société (info@lasociété.fr).

Et pour finir, il est IMPOSSIBLE d’avoir un numéro de mobile B2B via ces bases (or, comme nous en avons déjà parlé précédement, le mobile est un canal de très haute qualité. Voir: http://astuces-marketing-vente-management.blogspot.fr/2014/09/et-si-vos-communications-dans-le-cadre.html)

Différence entre le B2B et B2C


Pour le B2B, nous utilisons des éditeurs qui ont des fichiers réellement OPT-IN, c’est-à-dire que la personne nominative au sein de la société accepte de recevoir de la publicité, et nous avons par conséquent ses données personnelles à jour, comme adresse email, numéro de fixe (ligne directe) et surtout numéro de mobile.

Nous utilisons notamment les organisateurs de salons professionnels, qui recueillent des données fraîches est qualifiées.

Pour le B2C, le fonctionnement est totalement différent, car la loi est différente entre le B2B et le B2C.

En B2B, des données génériques de l’entreprise (adresse postale, numéro de téléphone du standard, email de la secrétaire ou du standard) ne sont soumises à aucune règle de protection, c’est-à-dire que n’importe quelle entreprise peut les récupérer et les revendre à outrance sans limitation. Nous parlons bien ici de revente, et non de location comme pour les contacts OPT-IN.

En B2B toujours, lorsque nous parlons de contact nominatif, nous rentrons dans les données personnelles, et les lois de l’OPT-IN rentrent en jeu comme pour le B2C (ci-dessous), c’est ce que nous faisons.

Pour le B2C donc, il n’existe aucune base publique, et les données personnelles sont sensibles, c’est pour ça que la CNIL veille particulièrement aux respects de l’ensemble des règles d’acquisition, et d’utilisation. 

Il est donc nécessaire de passer par des éditeurs (nous en avons en contact environ une centaine, mais il en existe beaucoup plus) qui recueillent les emails ou numéros de mobile, avec la petite case à cocher pour les utiliser à des fins commerciales. Nous travaillons par exemple avec Cdiscount, Priceminister, Assurland etc. Nous pouvons donc avoir plusieurs millions de contacts B2C OPT-IN, et affiner avec des dizaines de critères, jusqu’au type de véhicule possédé, nombre d’enfants, animaux de compagnie, propriétaire / locataire ou les habitudes d’achats.


Pour ne manquer aucune information:
Share on Google Plus

About Catherine De Luca

En charge du Simple CRM CLUB, je trouve pour vous les informations qui vous aidront @ progresser.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Astuce marketing - Astuce marketing Facebook - Astuce marketing web - Astuce marketing internet - Astuce marketing relationnel

Astuce relation client - Astuce management - Astuce DRH - Conseil gestion entreprise - Conseil marketing - Conseil CRM