Le management de transition : quand faire appel ?


Les types d’organisations concernées par un management de transition


Les grands groupes et les multinationaux sont les premiers avoir fait appel à un management de transition. Ils ont reconnu leur efficacité pour répondre dans l’urgence à des situations de crises ou de remplacement d’un cadre dirigeant. Les grandes entreprises suivent ensuite le pas. Elles ont aussi compris l’enjeu du management de transition pour conduire un changement ou accompagner de manière opérationnelle la direction. Actuellement, les entreprises PME et ETI veulent maintenant s’offrir une prestation de service à forte valeur ajoutée. Ce pour cela qu’elles s’adressent aussi à une agence de management de transition.

Par ailleurs, une start-up peut recourir à un manager de transition très expérimenté. Ceci afin d’éviter les erreurs qui pourraient ralentir ou ternir son évolution. Le manager surqualifié saura diriger l’entreprise vers la croissance en prenant que les bonnes décisions. Autres, les collectivités territoriales, les associations ou les organismes publics passent aussi par un management de transition, mais que rarement.

Les différentes phases de la mission d’un management de transition


La première étape en management transition consiste à la définition du cadre de la mission. C’est-à-dire qu’il faut avant tout déterminer le champ d’action, les enjeux ainsi que les objectifs à atteindre. La seconde étape est la sélection du manager de transition qui se chargera de la mission. Il doit être qualifié pour bien maîtriser le type de situation à gérer et répondre aux attentes de l’entreprise client. À cet effet, le manager de transition valide avec le cabinet un cahier de charge et accepte le travail.

Durant la mission, le manager et le bureau de management de transition effectuent des suivis de l’avancement du projet. Ceci leur permet d’évaluer si une tâche est finie ou continue. Par ailleurs, le manager de transition doit assurer la continuité de sa mission dès son arrivée dans l’entreprise. Ainsi, un passage de relais entre lui et son successeur devra être réalisé afin d’empêcher toute difficulté. Pour terminer sa mission, qui dure environ 18 mois, le manager rédige un bilan et restitue une feuille de route.

Les rôles joués et les avantages d’engager un manager de transition


Le manager de transition intervient principalement pour accompagner un changement important. Il intègre une équipe et pilote un projet. De plus, il effectue le diagnostic pour analyser et optimiser l’existant. La mise en œuvre des solutions, c’est-à-dire sa définition et son déploiement. Et enfin, le transfert de compétences pour affirmer la permanence d’un service ou de l’entreprise.

Le fait de s’offrir le service d’un manager de transition expérimenté est l’occasion de bénéficier d’une prestation de grande qualité. Le multinational ou la petite entreprise pourront profiter de la vision nouvelle de celui-ci puisqu’il est un individu externe à la firme. Il est donc un agent de changement très impliqué travaillant au sein d’une équipe. En outre, le manager est un recruté temporaire qui a tendance à prendre des risques ou à critiquer ouvertement. Ce qui est très avantageux pour l’entreprise.


Pour ne manquer aucune information:
Share on Google Plus

About Catherine De Luca

En charge du Simple CRM CLUB, je trouve pour vous les informations qui vous aidront @ progresser.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Astuce marketing - Astuce marketing Facebook - Astuce marketing web - Astuce marketing internet - Astuce marketing relationnel

Astuce relation client - Astuce management - Astuce DRH - Conseil gestion entreprise - Conseil marketing - Conseil CRM - Logiciel marketing